Bruxelles

En bénéficiant de ces panneaux photovoltaïques, la résidence Val des Fleurs va économiser 36 tonnes de CO2 chaque année.

Ce vendredi, dans le cadre du programme régional SolarClick, les premiers panneaux photovoltaïques ont été inaugurés à Berchem-Sainte-Agathe, à la résidence Val des Fleurs du CPAS.

La résidence couvre désormais une partie de ses besoins en électricité grâce à l’énergie produite par les quelque 650 m² de panneaux photovoltaïques placés sur son toit début mai. Concrètement, ce système devrait produire annuellement un peu plus de 90.000 kWh, soit 15% de l'électricité nécessaire. Cet apport énergétique représente une économie de 36 tonnes de CO2 par an.

Ce bâtiment est le premier des 150 qui bénéficieront de ce programme. Au total, ce sont 85 000 m2 de toitures publiques qui seront équipés d’ici à fin 2020 de panneaux photovoltaïques avec SolarClick, augmentant ainsi d’environ 22,5 % la puissance photovoltaïque actuellement installée à Bruxelles. À terme, ils permettront de réduire d’environ 4.500 tonnes les émissions de CO2.

Ce projet à l'initiative de la Région bruxelloise bénéficie d'un budget de 20 millions d'euros sur quatre ans, de 2017 à 2020. Sa mise en oeuvre a été confiée à Sibelga, en collaboration avec Bruxelles Environnement.

Pensé dans un esprit de coopération, ce programme repose sur un principe de "donnant-donnant": premièrement le pouvoir public bénéficie gratuitement de l’électricité produite pour couvrir ses besoins, et en même temps la Région, propriétaire des panneaux photovoltaïques, perçoit les certificats verts et alimente le Fonds Climat avec le produit de leur vente. « Les pouvoirs publics se trouvent souvent très démunis et résignés face à une facture énergétique considérée, à tort, comme étant incompressible. Face à ce constat, SolarClick est né d’une volonté de mettre à disposition des entités publiques régionales et communales bruxelloises une solution simple leur permettant de bénéficier d’une énergie propre, durable et gratuite. L’argent ainsi économisé pourra être consacré à ce qui est vraiment utile à la collectivité et contribuera à l’amélioration du cadre de vie de tous les Bruxellois » explique la Ministre bruxelloise de l’Énergie, Céline Fremault (CDH), à l’initiative de ce programme.