Bruxelles

Le corps sans vie du migrant de 20 ans a été découvert vers minuit 30.

Les services de secours de la zone de police Bruxelles-Ouest (Berchem-Sainte-Agathe, Ganshoren, Jette, Molenbeek) sont intervenus vers minuit 30 ce mardi à hauteur du magasin Delhaize dans l’avenue Charles Quint à Berchem-Sainte-Agathe. Ils ont découvert le corps sans vie d’un migrant sous un bus de touristes qui partait en direction de Calais, via Bruges.

Les pompiers ont été appelés pour désincarcérer le corps du migrant âgé d’une vingtaine d’années, mais sans résultats. L’homme était déjà décédé au moment de l’intervention. Les secours ont dû appeler la société gestionnaire du bus afin de soulever le véhicule pour sortir le corps. “Les pompiers sont arrivés avec beaucoup de matériel, mais n’ont pas réussi à élever le car suffisamment. La compagnie de bus est donc descendue sur les lieux. Elle a dû démanteler une bonne partie du car afin de sortir le migrant décédé. On ne connaît pas encore les causes exactes, mais il a pu être coincé sous le bus à cause du système hydraulique qui permet au véhicule de descendre de quelques centimètres lorsque le contact est coupé”, explique Johan Berckmans, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Ouest.

Le chauffeur du bus a été prévenu de la présence d’une personne sous le car par un automobiliste qui se trouvait derrière lui. “Cette personne a expliqué qu’elle avait vu des pieds dépasser à l’arrière sous le car. Le chauffeur a également expliqué que plusieurs migrants circulaient autour du bus à la gare du Nord quand il attendait les touristes pour embarquer”, raconte Johan Berckmans.

Le communqiué officiel de la police fédérale

Ce 19/06/2018, à 00h30, les services de police de la zone Bruxelles Ouest ont reçu un appel pour une personne coincée sous un bus.

En effet, le chauffeur du bus a été averti par le conducteur d’un autre véhicule qui le suivait, qu’une personne se trouvait sous le bus.

Les service de secours sont rapidement intervenus sur place, ainsi que les pompiers. Pendant que les services de secours apportaient un maximum de soins possibles vu la situation et pendant que les pompiers ont tenté de libérer la personne, la victime est malgré tout décédée.

Sur base d’un ordre de quitté le territoire, trouvé dans la poche de la victime, la victime est identifié comme A, né en Guinée en 1998. Une identification définitive sur base d’une enquête dactylographique aura lieu dans les jours qui viennent.

Les deux chauffeurs du bus ont été auditionnés, en qualité de témoins.

Le corps de la victime a été transféré à l’institut médico-légale.

Une enquête a été ouverte au niveau du parquet de Bruxelles. Bien que la thèse de l’accident est l’hypothèse privilégiée, un examen externe du corps est demandé (pas d’autopsie à ce stade de l’enquête).

D’autres devoirs d’enquête sont en cours, notamment l’analyse des images des caméras de la gare du Nord.