Bruxelles

La proposition lancée par le bourgmestre d'Auderghem n'a pas trouvé un écho favorable du côté de Boitsfort.

Le bourgmestre faisant fonction de la commune d’Auderghem, Christophe Magdalijns (Défi) proposait hier matin dans les colonnes de La Libre Belgique une fusion de sa commune avec celle voisine de Watermael-Boitsfort.

La proposition a d’ores et déjà été refusée par le bourgmestre de Watermael-Boitsfort, Olivier Deleuze (Ecolo). "On a appris cela dans la presse. Ce n’est clairement pas idéal pour le dialogue entre les communes. Après, chacun peut toujours émettre des propositions et a le droit de réfléchir à l’avenir de sa propre commune", explique l’édile écologiste.

Un contact a depuis eu lieu entre les deux édiles à ce propos et malgré le refus d’Olivier Deleuze, les relations sont apparemment toujours bonnes. "Tout va bien entre nous. Chacun a le droit d’avoir son avis encore une fois. Il n’y a pas de problème entre nous. On dialogue même si nos avis sont divergeants", poursuit Olivier Deleuze.

L’administration boitsfortoise espère d’ailleurs conserver les partenariats qu’elle entretient avec Auderghem. L’idée est d’ailleurs d’en développer d’autres en fonction des besoins des citoyens. Pour Christophe Magdalijns, l’objectif était notamment de faire des économies d’échelle et de rationaliser les services pour mieux s’occuper des habitants.

L’information a en tout cas fait beaucoup parler car le débat existe depuis bien longtemps dans la Région bruxelloise. Le ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet (SPA) se félicite même du retour en avant de cette thématique avec la proposition d’Auderghem : "J’ai été un des premiers à parler de réorganisation des communes bruxelloises. Je suis ravi. Manifestement, l’idée a fait son chemin dans les rangs francophones. Ça permet d’ouvrir un dialogue plus large qui ne concerne pas que ces deux communes. Il faut une vision globale".

Le débat vient en tout cas d’être remis sur la table à un an des élections et il risque fort de dépasser les clivages des partis politiques bruxellois.