Bruxelles

Un employé à Evere a été victime d'un braquage lundi matin vers 08H40, a indiqué lundi le parquet de Bruxelles.

L'agression d'un employé d'un magasin Colruyt lundi matin à Evere s'est déroulée dans l'établissement même et non pendant que la victime se dirigeait vers une banque, indiquent les porte-paroles du parquet de Bruxelles et de la chaîne de supermarchés. Colruyt n'établit pas encore de lien éventuel avec une autre agression commise lundi dernier sur un de ses employés à Laeken et précise traiter les deux cas de manière distincte. Selon Colruyt et le parquet de Bruxelles, deux individus ont fait irruption dans le magasin à l'heure de l'ouverture et ont exigé le contenu de la caisse. Tous deux avaient le visage masqué mais le fait qu'ils étaient armés ou non n'a pas encore pu être établi, précise le parquet.

Lundi dernier, un employé d'un magasin Colruyt situé à Laeken a lui aussi été victime d'un braquage. Deux hommes encagoulés et armés ont agressé l'employé dans le parking souterrain du supermarché, l'ont menacé avec une arme avant de prendre la fuite avec son sac. Ce sac aurait contenu les recettes du magasin mais le parquet de Bruxelles n'a pas encore pu confirmer l'information. La victime n'a pas été blessée.

Le parquet n'a pas encore pu établir si ces deux agressions ont un lien entre elles.

"Nous traitons ces deux affaires comme des cas distincts. Afin de préserver la sécurité de nos employés et de nos clients, nous ne souhaitons pas fournir davantage d'information", indique Colruyt.