Bruxelles

Si Brussels Airport devait s'étendre, comme le prévoit son plan stratégique 2040, les riverains concernés obtiendraient des compensations, a promis l'aéroport national aux membres du forum de discussions consacré à ce plan stratégique.

Le Forum 2040, qui se réunissait pour la dernière fois mercredi, était composé de quelque 80 acteurs du dossier (riverains, communes, entreprises, experts). Arnaud Feist, le patron de l'aéroport, leur a assuré que des options différentes des deux scénarios d'extension présentés par l'aéroport - et contestés par les riverains - , n'étaient pas exclues. 

Mais si l'une de ces extensions devait tout de même l'emporter, il serait tenu compte de la perte de valeur des maisons situées dans les environs. Dans ce cas, "Brussels Airport Company mettrait sur pied un système de compensations sur base de critères objectifs (différentes zones d'impact, vue, bruit, ...) de telle sorte que des voisins dans des situations comparables soient traités de la même manière". L'aéroport s'est également engagé à commander différentes études s'appuyant sur les questions et remarques formulées durant des discussions du forum. Seront examinés, entre autres, l'air, le bruit au sol et les particules fines. 

Une étude de mobilité sera également menée sur l'amélioration de la liaison entre l'E40 Louvain-Liège et l'aéroport. "La liste des suggestions et des actions confirme la nécessité du Forum 2040", indique encore Arnaud Feist, selon qui la dernière réunion du forum ne constituait pas un point final au dossier. L'aéroport entend en effet poursuivre un dialogue "constructif" avec toutes les parties.