Bruxelles La brigade canine de la zone Ouest a réalisé des exploits ces derniers jours.

C’est en grande pompe que l’inauguration du nouveau chenil de la police de la zone Ouest a été célébrée ce dimanche. Un tout nouveau bâtiment où pas moins de onze chiens spécialisés notamment dans la recherche de stupéfiants pourront désormais s’entraîner et trouver repos, entre deux opérations.

Et pour l’occasion, le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon (N-VA), n’est pas venu les mains vides. Chaque animal a eu droit à son petit joujou. Une attention appréciée par les maîtres de la brigade canine. Des policiers dont le travail n’est d’ailleurs pas toujours mis assez en valeur.

Pourtant, cette équipe réalise de belles prouesses. Pas plus tard qu’il y a deux semaines, pas moins de 35 kilos de cannabis ont ainsi été retrouvés grâce à un springer, dans les faux plafonds d’une salle de bains.

Plus récemment encore, on apprend qu’un berger malinois de l’équipe a pu démanteler un important trafic de drogue chez un Molenbeekois.

Alors qu’une perquisition devait, à la base, être effectuée uniquement dans l’habitation du suspect, le flair du chien a mené les enquêteurs vers le hangar situé à l’arrière de l’immeuble. Et c’est là que l’efficacité du chien a pu être prouvée. Le berger a découvert, dissimulé derrière une roue de secours, dans le coffre d’un véhicule, pas moins de 19 kilos de haschisch !

De quoi susciter la colère du trafiquant de drogue, un habitant de Molenbeek, qui pensait, évidemment, s’en sortir, une fois la perquisition de son domicile effectuée. C’était sans compter sur le berger malinois de la brigade canine…