Bruxelles Le tunnel Léopold II a été le plus impacté.

Le 28 novembre, le tunnel Stéphanie a été fermé parce qu’un camion trop volumineux pour le tunnel y est resté coincé. "Les incidents de ce genre génèrent non seulement d’importants embarras de circulation, mais aussi des dégâts matériels", explique le député Dominiek Lootens-Stael (Vlaams Belang) qui a interpellé le ministre de la Mobilité Pascal Smet (SP.A) pour connaître le nombre d’accidents de ce type enregistrés.

Ainsi, entre 2015 et 2017, la Région bruxelloise a enregistré 20 incidents ayant occasionné des dégâts aux tunnels et pour lesquels des camions étaient impliqués, soit une moyenne de 6,6 par an. Ces chiffres ont été communiqués par le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet en réponse à une question du député Dominiek Lootens-Stael (Vlaams Belang).

Le tunnel Léopold II a été le plus impacté, et les réparations ont eu un coût avoisinant les 400,000 €. "Quant à la signalisation, les interdictions aux plus de 3,5t sont indiquées pour tous les tunnels. Dans le cadre du projet des nouveaux portiques d’entrée la hauteur de chaque tunnel sera indiquée comme c’est déjà le cas pour les tunnels Belliard et Léopold II", ajoute Pascal Smet.