Bruxelles-Central est une gare "hideuse" selon The Guardian

AFP Publié le - Mis à jour le

Bruxelles

Un article paru jeudi sur le site internet du quotidien britannique The Guardian prend la Gare Centrale de Bruxelles comme exemple des gares ferroviaires les plus hideuses de la planète. Selon l'auteur de l'article, la Gare Centrale est "froide, sale, mal éclairée et pue l'urine". Elle a l'honneur de partager la liste avec Budapest Daily, la gare de Termini à Rome, Birmingham New Street, la londonienne Euston Station et la gare new-yorkaise de New Penn. "Comme la Gare Centrale est située en-dessous de certaines rues importantes de la ville, elle n'a pas la place pour s'étendre alors que ses quais sont bondés", ajoute encore le texte. Selon lui, la gare bruxelloise rappelle les défauts de la nouvelle Pennsylvania station de New York, entièrement souterraine depuis que le bâtiment original, qui était pourtant une oeuvre architecturale unique, a été détruit dans les années 60. Le Madison Square Garden qui se trouve aujourd'hui au-dessus des quais empêche la gare new-yorkaise de s'agrandir et de retrouver son lustre d'antan.

Bruxelles-Central, quant à elle, a été imaginée par Victor Horta. Son élève Maxime Brunfaut a repris la direction des travaux après son décès. Mise en service en 1952, au moment de l'inauguration en grande pompe de la Jonction Nord-Midi, elle est aujourd'hui la gare la plus fréquentée du pays. Avant 1952, tous les trains, nationaux et internationaux, aboutissaient soit à Bruxelles-Nord soit à Bruxelles-Midi, les deux gares formant des culs-de-sac totalement séparés. La Gare Centrale, et plus particulièrement ses façades extérieures, la salle des guichets et la structure du bâtiment, sont classées depuis 1995.

La SNCB-Holding choquée et déçue

La SNCB-Holding a réagi avec étonnement à un article du quotidien britannique The Guardian selon lequel la Gare Centrale à Bruxelles est un exemple de station ferroviaire "hideuse". La société s'est déclarée vendredi "déçue" et rappelle, via sa porte-parole, la rénovation toute récente de la gare bruxelloise.

"Je me demande si l'auteur de l'article est venu récemment à Bruxelles-Central", explique la porte-parole Leen Uyterhoeven. "Nous ne comprenons pas ce jugement. La gare a été rénovée ces dernières années, et transformée en un endroit agréable avec des sorties supplémentaires, plus de lumière et de passage. Il ressort aussi d'un système de cotation interne que la Gare Centrale est l'une des plus propres de Belgique." L'auteur de l'article, paru jeudi sur le site internet du Guardian, décrivait l'oeuvre de Victor Horta comme étant "froide, sale, mal éclairée et puant l'urine". "Comme la Gare Centrale est située en-dessous de certaines rues importantes de la ville, elle n'a pas la place pour s'étendre alors que ses quais sont bondés", ajoutait encore le texte. Depuis 2000, un important programme de rénovations a été mené dans la gare. La façade a été nettoyée, un Travel Centre créé, et plusieurs installations ont été agrandies et rénovées.

Publicité clickBoxBanner