Bruxelles

Ils représentent seulement 2% du parc global.

Depuis quelques jours, la station de métro Madou est munie d'un escalator réversible, c'est-à-dire qui montent ou qui descendent en fonction de la demande de l'usager. Ils sont peu nombreux en Région bruxelloise et ne sont présents que dans une dizaine de stations de métro. Au total, ils ne représentent, en effet, que 2% du parc global, annonce ce mardi BX1.

Ils sont généralement utilisés dans des entrées de métro étroites ou dans les stations qui ne disposent pas de l'espace nécessaire pour installer deux escalators. Il est prévu que ce dispositif soit étendu même si Bruxelles Mobilité annonce préférer l'installation de deux escalators séparés, explique nos confrères de Sudpresse.

Les usagers qui veulent emprunter l'escalator doivent s'annoncer en appuyant sur le bouton qui se trouve sur la borne devant celui-ci. Rouge: interdiction d'emprunter l'escalator qui va dans le sens inverse de celui demandé. Il faut patienter. Vert: L'escalator va dans le sens demandé par la personne et il est permis de l'emprunter.

Du côté des usagers, les avis sont mitigés. Si la technique est pratique pour les poussettes ou les personnes à mobilité réduite, beaucoup sont ceux qui ne veulent pas prendre la peine d'attendre.