Bruxelles Le déménagement du musée a été approuvé, sous conditions, en commission de concertation ce mardi.

"La commission de concertation a émis un avis favorable pour le déménagement du musée du chocolat de Bruxelles", a annoncé fièrement ce mercredi soir l’échevin de l’urbanisme de Bruxelles-Ville Geoffroy Coomans de Brachène (MR) sur les réseaux sociaux.

Comme La DH vous l’annonçait déjà il y a près de deux ans, l’actuel musée du cacao et du chocolat de Bruxelles ambitionne de déménager dans un espace plus grand, situé aux numéros 39-41 de la rue de l’Étuve, à deux pas du célèbre Manneken Pis. Ce nouvel espace de 2.000 m2 proposera aux visiteurs un parcours éducatif retraçant l’histoire du chocolat, mais également des démonstrations, des ateliers et des dégustations.

Cependant, depuis 2015, le dossier était au point mort. En ce début d’année 2017, les choses semblent se mettre en place petit à petit. "Nous sommes vraiment heureux car c’est un beau projet. En passant par la rue de l’Étuve, ce musée sera d’autant mieux placé sur le parcours touristique. C’est une réelle fierté bruxelloise et nationale", confie Geoffroy Coomans de Brachène.

Le patrimoine a également été pris en compte. "Généralement, les projets de rénovation de ces maisons étaient refusés par la direction des Monuments et sites ou par d’autres entités car ceux-ci détruisaient trop le patrimoine existant. Ici, il a été possible de faire des équipements d’intérêt collectif dans des logements car le patrimoine est conservé", ajoute l’échevin, également en charge du patrimoine à la Ville de Bruxelles.

Précisons tout de même que l’avis remis par la commission de concertation est sous conditions. Cela signifie que certaines modifications doivent être apportées au projet afin que le promoteur puisse recevoir le permis de bâtir.

"Une remarque a été faite concernant les accès aux personnes à mobilité réduite et un volume à supprimer mais ce ne sont pas de grosses conditions donc cela ne devrait pas poser de problème", fait savoir le cabinet de l’échevin.

finalement , ce sera la Région bruxelloise qui délivrera le permis, "probablement dans les jours à venir", conclut le cabinet. À ce stade, aucune date d’ouverture du nouveau musée du chocolat n’a encore été communiquée.