Bruxelles

Le tunnel Stéphanie à Ixelles, fermé depuis dimanche soir en raison de dégagements de fumée et de poussières liés aux travaux de rénovation en cours, a rouvert lundi soir, peu avant 20h30, a indiqué lundi Bruxelles Mobilité. Le tunnel Stéphanie, ou plus précisément le tronçon allant de la place Stéphanie à la Porte de Namur, a dû être fermé à plusieurs reprises durant le week-end en raison d'importants dégagements de fumée et de poussières liés au travaux de rénovation en cours.

Ces nuisances, qui engendrent le déclenchement intempestif des alarmes incendie dans le tunnel et des problèmes de visibilité pour les usagers, ont conduit à la fermeture temporaire du tunnel.


Le tunnel Stéphanie fermé en raison d'importants dégagements de fumée

Les automobilistes ayant emprunté le tunnel Stéphanie samedi après-midi ont eu une grosse frayeur.

Vanessa nous raconte sa mésaventure. "Samedi vers 14h30, je suis entrée dans le tunnel Stéphanie. Dans la pente de l'avenue Louise, il y avait déjà un épais brouillard et on ne voyait pas grand chose. J'ai directement voulu faire demi-tour mais j'étais coincée avec trois voitures devant moi qui avançaient au pas et trois voitures derrière moi", raconte la Bruxelloise.

Au total, Vanessa est restée 25 minutes dans le tunnel enfumé. "J'étais effrayée. Rien n'était indiqué et je ne parvenais pas à trouver l'information sur Internet. Heureusement, cela bloquait surtout dans le virage et j'apercevais la sortie, ce qui est quand même un peu rassurant", confie Vanessa qui déplore le manque d'information. "Ce serait un minimum de prévenir le citoyen qu'il va vivre un épisode de brouillard intense... "

Ce lundi matin, le tunnel Stéphanie est fermé en direction du centre et du Bois de la Cambre. Cette fermeture est liée aux dégagements de fumée évoqués par notre interlocutrice. "Nous avons des dégagements de poussière/fumée trop importants dans le cadre des travaux de rénovation, qui se propagent vers la bretelle toujours ouverte. Ce n'est pas dangereux mais problématique pour la visibilité des usagers", explique la porte-parole de Bruxelles Mobilité, Camille Thiry, qui précise qu'une réunion est en cours pour tenter de résoudre le problème.