Bruxelles

Des perquisitions ont été effectuées dans la Région de Bruxelles-Capitale, en Flandre et en Wallonie dans le cadre de ce dossier.

Ce mardi, la police locale de Bruxelles-Ouest (Berchem-Sainte-Agathe, Ganshoren, Jette, Koekelberg et Molenbeek) a procédé à diverses perquisitions dans le cadre d'une enquête à grande échelle portant sur des trafics de voitures (vols de véhicules et exportations).

Les opérations ont notamment été effectuées dans la Région de Bruxelles-Capitale, en Flandre et en Wallonie. Au cours des perquisitions, une importante quantité de véhicules volés, des pièces détachées et des documents ont été découverts, ce qui démontre clairement qu’il s’agit d’un trafic automobile international, selon la zone de police. Le dossier actuel est le résultat d'une enquête menée conjointement par la police de Bruxelles-Ouest et différents services de la police fédérale depuis janvier 2018.

Trois Bruxellois ont été mis à la disposition du parquet. Deux ont été placées sous mandat d’arrêt par le juge d'instruction. Les premiers résultats des perquisitions montrent qu'au moins 30 dossiers peuvent déjà être liés à ce réseau.

L'enquête, qui se poursuit, devrait permettre d’élucider de nombreux vols de voiture, selon Johan Berckmans, commissaire divisionnaire et porte-parole de la zone Ouest.