Bruxelles Il y a près de 7.000 logements proposés par Airbnb à Bruxelles.

Depuis fin 2016, une ordonnance cadre les locations via Airbnb afin d'efectuer des contrôles sur le terrain pour identifier ces logements et ainsi réguler et taxer les locations de chambres qui échappaient jusqu'alors aux contrôles. En effet, une loi exige de s'enregistrer en tant qu'hébergement touristique auprès de la commune pour pouvoir exercer cette activité et payer une taxe par nuit où le logement est loué.

Depuis, 648 dossiers ont été ouverts et presque tous (594) concernaient des hébergements qui étaient non enregistrés, a indiqué le ministre-président Rudi Vervoort (PS). En tout, 38 amendes administratives ont été délivrées, soit un montant de 46.500 euros, rapporte Sudpresse.

Suite à ces actions de l’inspection économique, 256 Airbnb non enregistrés ont supprimé leur annonce en ligne et 153 autres auraient introduit une demande d’enregistrement pour se mettre en ordre.

Ces chiffres restent quand même faibles lorsqu'on sait qu'il y a près de 7.000 logements proposés sur Airbnb à Bruxelles. Les logements sont situés dans le Pentagone, à Ixelles et, en moins grande quantité, à Saint-Gilles et Schaerbeek.