Bruxelles

Ils sont arrivés à l'Atomium samedi vers 17h35.

Le cortège de sportifs en chaises roulantes et rollers parti lundi de Londres est arrivé samedi vers 17h35 à l'Atomium de Bruxelles, en présence du Premier échevin de la Ville Alain Courtois (MR) et de l'échevin de l'Egalité des chances Mohamed Ouriaghli (PS). Ce défi sportif vise à rendre l'Europe accessible pour tous et à sensibiliser à la question du handicap.

La soixantaine de participants, composée de 6 personnes à mobilité réduite en fauteuils roulants et de coéquipiers valides en rollers, a parcouru 400 km en 6 jours. En moyenne, le cortège a fait 60 à 90 km par jour. Des véhicules ont suivi le groupe de sportifs tout au long du parcours, de Londres à Bruxelles, en passant par Dunkerque en France, qui a été ralliée par ferry. Les routes vertes ont été privilégiées.

"Le message est d'intégrer la personne porteuse d'un handicap, quel qu'il soit, dans nos activités quotidiennes et notamment dans le sport", explique Olivier Baudoux, porte-parole de l'événement. "Il n'y a pas de raison pour nous de faire des clubs séparés. On peut les intégrer parmi les personnes valides si chacun fait un petit effort... Elles ont leur place dans notre vie".

Ce défi a été organisé par les associations Wheels and Wheelchairs (Royaume-Uni), Mobile en Ville (France) et Rouliroula (Belgique).