Bruxelles Les enveloppes n'auraient pas été affranchies par leurs expéditeurs.

C'est une histoire étonnante qui a eu lieu à Woluwe-Saint-Pierre. Aujourd'hui, l'administartion communale a reçu un email de la Ville de Bruxelles annonçant qu'elle venait de recevoir 140 enveloppes de la Région bruxelloises contenant des formulaires d'inscription sur la liste des électeurs provenant de ressortissants non Belges de l'Union européenne et d'ailleurs. 

Concrètement, cela signifie que ces enveloppes ont transité entre Bpost et la Région bruxelloise durant plusieurs mois. Le plus incroyable étant que les autorités communales reçoivent ces enveloppes plus de cinq semaines après la date limite des inscriptions sur la liste des électeurs. Inscription non valable donc. 

Mais ces 140 électeurs ne concernent que la Ville de Bruxelles. À l'échelle régionale, le nombre de ressortissants non Belges qui ne sont finalement pas inscrits sur la liste des électeurs pourrait se chiffrer en plusieurs centaines. 

Le motif avancé pour le couac est le fait que les enveloppes de la Région bruxelloise contenant le formulaire d'inscription n'avaient pas été affranchies par leurs expéditeurs. Elle ne sont donc jamais arrivées à destination. Ou pas à temps en tout cas. 

À Woluwe-Saint-Pierre, Pascal Lefèvre (Ecolo), échevin du Logement et des Relations européennes, s'insurge contre la Région que rien n'ait été fait avant pour prévenir les éventuels futurs électeurs et limiter les dégâts. 

Dans son mail, la Ville de Bruxelles demande aux autres communes la position qu'elles adopteront concernant ces ressortissants étrangers tout en annonçant qu'elle compte acter un refus d'inscription étant donné que les enveloppes sont parvenues tardivement à cause d'un manque d'affranchissement. 

L'échevin wolusanpétrusien recommande à son collège d'acter l'inscription des électeurs non Belges de l'Union européenne et d'ailleurs qui sont concernés. "Notre commune a fait des efforts sans précédents pour inciter les ressortissants non Belges à s'inscrire pour voter aux élection scommunales et le fait que des enveloppes n'étaient pas affranchies est secondaire pour moi", avance-t-il.