Bruxelles

La Ville va expérimenter l'usage des drones dans l'aide médicale urgente.

Les ambulances qui prennent trop de temps à se déplacer dans le trafic bruxellois, c'est un phénomène connu et souvent problématique. Pour remédier à certains problèmes posés par cette réalité, la Ville de Bruxelles se prépare à prendre part à une expérimentation plutôt originale: utiliser des drones pour des intervention d'aide médicale urgente.

Dans un premier temps, cela commencera par la livraison de défibrillateurs dans des conditions critiques, explique ce matin La Capitale. Philippe Close (PS), le bourgmestre de la Ville, a signé mardi un manifeste d’intention aux côtés du directeur adjoint de la mobilité et des transports à la Commission européenne, du responsable de l’initiative UAM chez Airbus qui la dirige et d’un représentant d’Eurocontrol.

Cette expérience intervient dans le cadre de l'initiative Urban Air Mobility (UAM), un partenariat européen qui vise à rassembler les villes pour étudier l'application de ce nouveau moyen de transport rapide, explique encore le quotidien.

Dans un second temps, Bruxelles pourrait même envisager d'utiliser ce moyen pour transporter du sang ou des greffes, toujours dans des situations critiques.