Bruxelles

Après près de 10 ans d’absence, la célèbre statue du Saint-Nicolas a retrouvé ses appartements et surplombe à nouveau la Grand-Place de Bruxelles. C’est plus précisément sa copie de bronze qui vient d’être installée, l’originale entièrement restaurée, a quant à elle trouvé refuge au sein de l’Eglise Saint-Nicolas.

Retirée du pignon de la maison du Renard, au n° 7 de la Grand-Place, la statue du Saint-Nicolas avait été démontée en 2008 pour des raisons de sécurité. En 2011, la statue fait alors l’objet d’une vaste étude préalable. Cette dernière conclut que l’état de dégradation du Saint-Nicolas ne permet plus d’exposer la statue à l’extérieur. "Son maintien en place aggraverait encore son état de conservation et présenterait trop de risques pour les passants", peut-on lire dans l’étude. Il est donc convenu de réaliser une copie de bronze du grand Saint et de restaurer l’originale, ce qui permettra de lui assurer une conservation dans les meilleures conditions.

Démarrés en novembre 2017, les travaux se sont terminés début juin 2018. La statue originale entièrement restaurée a été installée vendredi dernier, soit le 22 juin, dans l’Eglise du même nom en plein centre de Bruxelles. "Il me tenait vraiment à cœur que cette statue tant aimée des Bruxellois ne termine pas sa vie dans un dépôt mais bien dans un lieu à la hauteur de son prestige", explique Geoffroy Coomans de Brachène (MR), échevin de l'Urbanisme.

Un peu d’histoire…

La statue représente un Saint-Nicolas debout, appuyé d’une main sur la crosse et bénissant trois petits enfants disposés à ses pieds. Saint-Nicolas est considéré comme le patron des merciers, une corporation propriétaire de la maison depuis 1641.

L’étude historique révèle qu’une première statue de Saint-Nicolas ornait la façade du numéro 7 dès 1737, elle aurait cependant disparu et aurait été remplacée par une nouvelle statue dès les travaux de restauration de la Grand-Place entrepris en 1883. C’est cette dernière version qui ponctuait le pignon de la maison du Renard avant son démontage en 2008.

Le montant des travaux est estimé à près de 122.000 €. Un montant à 80% subsidié par la Région de Bruxelles-Capitale.