Bruxelles

Une seconde chèvre, Coline, est également en train de mourir pour les mêmes raisons.

C'est un triste message qu'a postée la Ferme Nos Pilifs, située à Neder-Over-Heembeek, ce mercredi sur les réseaux sociaux.

En effet, la semaine dernière, Thelma, une des chèvres de la Ferme, est décédée la semaine dernière après avoir été nourrie par certains visiteurs. Et actuellement, c'est Coline, une chèvre poitevine, qui est en train de subir le même sort. 

"La cause de ces décès nous met en colère : alors qu'il est indiqué partout dans notre parc qu'il est interdit de nourrir les animaux sous peine de les rendre malades, certains visiteurs continuent envers et contre tout à le faire !
Thelma et Coline sont les malheureuses victimes de ces pratiques irrespectueuses et nos soigneurs sont plongés dans une infinie tristesse face à la perte des animaux dont ils s'occupent avec beaucoup de tendresse et de professionnalisme. Notre parc animalier est accessible gratuitement toute l'année, que faut-il donc faire pour que nos animaux ne souffrent plus de ces pratiques qui se révèlent dangereuses pour eux ? Vous qui aimez vous promener chez nous, merci de comprendre, et de faire comprendre autour de vous, que ces interdictions ne sont pas fantaisistes, qu'il s'agit, ni plus ni moins, de permettre à nos animaux de vivre en bonne santé et en paix !
Une équipe triste et en colère !"
, s'insurgent les membres de la Ferme sur les réseaux sociaux.