Bruxelles

Le symptôme le plus commun chez les animaux : les problèmes digestifs

On a beau apprécier le beau temps, surtout en Belgique, la canicule peut tout de même causer de sérieux troubles de la santé, pour les humains, mais aussi pour nos compagnons à quatre pattes. “Les animaux domestiques sont pour la plupart des mammifères… Ils souffrent donc des mêmes troubles que les humains quand il y a des chaleurs aussi élevées que maintenant”, explique le vétérinaire Yvan Beck.

C’est la raison pour laquelle la secrétaire d’État en charge du Bien-être animal Bianca Debaets (CD&V) appelle tous les propriétaires d’animaux à faire le nécessaire pour que leurs animaux puissent suffisamment se rafraîchir. “Les animaux sont très sensibles à la chaleur et ils ont certainement besoin de plus de soins particuliers pendant cette période. Pour éviter la souffrance des animaux, il est important de leur fournir suffisamment d’ombre, d’eau et de ventilation”, précise la secrétaire d’État.

D’après Yvan Beck, le trouble le plus récurrent chez les animaux qui est causé par la canicule, c’est tout ce qui touche à la digestion. “Il y a beaucoup de cas pour l’instant. Parfois ça peut même aller jusqu’à la diarrhée hémorragique”, déplore-t-il. “Et puis il y a aussi tous les symptômes généraux : l’apathie, l’animal est mou, il se traîne partout…”

Dans son appel à la vigilence, la Secrétaire d’État conseille donc aux maîtres de mettre les cages de leurs lapins, rongeurs ou oiseaux à l’ombre, de rafraîchir régulièrement les animaux à l’aide d’une serviette humide, et de se méfier des balades sur de l’asphalte surchauffé. “Il faut aussi éviter les efforts physiques trop importants et faire en sorte qu’il y ait toujours un coin d’ombre ou ventilé pour l’animal.” Enfin, les hydrater régulièrement et laisser une quantité d’eau suffisante en cas d’absence pour quelques heures reste le conseil le plus fréquent des vétérinaires.

“À des températures très élevées, il est inadmissible de laisser un animal sans protection. C’est ainsi par exemple qu’un coup de soleil, une déshydratation ou une blessure musculaire peuvent rapidement survenir”, conclut Bianca Debaets.

Les conseils d’un vétérinaire

Sortir ses animaux très tôt le matin, ou tard le soir, quand il fait encore assez frais. C’est le premier conseil d’Yvan Beck, vétérinaire à Uccle. “Il faut éviter les pièces chauffées, les pièces ou soleil ou qui n’ont aucun système de ventilation”, ajoute-t-il. Le vétérinaire conseille également de mettre les animaux dans une bassine d’eau ou de les faire nager dès qu’ils en ont l’occasion. “Leur pelage contient la chaleur, il faut l’humidifier autant qu’on peut”. Enfin, Yvan Beck affirme qu’il faut les tenir à l’oeil pour qu’ils restent le plus possible à l’ombre, et leur donner à boire régulièrement.