Charles Michel à la rescousse

Pa. D. Publié le - Mis à jour le

Bruxelles

Le président des libéraux est venu faire campagne à Schaerbeek

SCHAERBEEK Mais pour quelle raison Charles Michel se promenait-il hier après-midi dans le bas de Schaerbeek ? Cherchait-il une nouvelle maison pour son père, Louis Michel, enfin décidé à quitter Jodoigne pour pousser la liste MR Schaerbeekoise ? Ou peut-être tentait-il de trouver les fameux ghettos bruxellois dont il mentionnait l’existence le mois dernier sur la RTBF ? Ni l’un ni l’autre…

Officiellement, le président du MR s’est rendu dans la cité des Ânes en compagnie des candidats du MR schaerbeekois pour lancer la campagne en allant à la rencontre des commerçants de la rue de Brabant. “Comme le MR mise sur la proximité et la défense des classes moyennes, il est important de venir expliquer notre politique” , a indiqué Charles Michel.

Mais la présence du président de parti résonnait quelque peu comme une réponse à un appel à l’aide… Pour rappel, le divorce FDF-MR a causé l’éclatement du MR local, certains élus ayant préféré continuer sur la Liste de bourgmestre avec Bernard Clerfayt (FDF) tandis que d’autres ont suivi les consignes du parti en se présentant sur une liste pure jus.

La venue en renfort de Charles Michel laisse donc supposer que la liste MR tirée par l’échevin sortant Georges Verzin manque d’envergure pour faire campagne seule… “Il est vrai que nous n’avons pas d’anciens ministres ou de membres actuels du gouvernement comme tête de liste” , concède Frédéric Cauderlier, porte-parole de Charles Michel. “C’est peut-être une faiblesse médiatiquement mais pas sur le plan politique car tous les candidats sont prêts à siéger.”

Le président des libéraux a serré la pince de nombreux commerçants en n’hésitant pas à mettre en avant la candidate Afaf Hemamou, seule échevine libérale d’origine marocaine de la Région. Un sympathisant guidait les libéraux. “J’ai un rôle de facilitateur. Comme le MR ne veut jamais descendre ici, on essaye de créer des ponts. Car il ne faut pas que des populations soient exclues.”

Le numéro un du MR a été bien accueilli par les commerçants et passants vraisemblablement contents que l’on s’intéresse à eux. “Je suis très surprise de le voir ici rue de Brabant” , a confié une jeune femme attablée à un snack. “Ils m’ont dit de voter Afaf Hemamou mais je ne sais pas trop car a priori je vote PS.”



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner