Bruxelles La SNCB ne consacre des moyens qu’à la rénovation de l’intérieur de la gare et bloque ainsi le dossier de redynamisation de la zone.

Le quartier du Midi a fait l’objet d’un focus tout particulier dans le cadre de l’étude réalisée par l’administration régionale. Ce quartier, qui s’articule autour de la gare du Midi et qui constitue une des portes d’entrée sur la capitale, est aujourd’hui en attente d’une vague de nouveaux développements. Ils sont réunis dans le schéma directeur du quartier Midi, un plan non contraignant adopté par le gouvernement régional l’année passée.

Ce vaste projet comprend des nouveaux immeubles de bureaux, de l’aménagement de l’espace public, des immeubles de logements, des équipements et des commerces selon le concept de la gare habitante. Le stock de bureaux devrait donc évoluer à la hausse, avec plus de 150.000 m2.

Mais bémol, la SNCB, qui est partie prenante incontournable dans ce dossier, a revu ses projets fin 2016 et ne consacre pour l’instant des moyens qu’à la rénovation de l’intérieur de la gare. "Cette décision interpelle compte tenu de l’état d’obsolescence et de besoin de rationalisation de son parc de bâtiments dans la zone", ajoute Alain Doornaert, responsable du service Inventimmo. "Or, sans la SNCB, propriétaire de la plupart des murs et occupant majeur du quartier, le projet de nouveau quartier ne pourra plus aboutir."

Ce blocage a pour conséquence que le quartier du Midi n’a pas concrétisé sa vocation de quartier d’affaires international. Seules quelques sociétés françaises ont profité de la bonne connexion vers la métropole parisienne pour s’y installer. Le secteur de la finance y est, quant à lui, sous-représenté.

Ce quartier a longtemps affiché le taux de vacance le plus bas de la capitale, mais celui-ci augmente d’année en année, atteignant 8,4 % l’année passée. Contrairement au Pentagone et au quartier Nord, on retrouve quasi exclusivement des services publics fédéraux dans le quartier du Midi, avec 93 %. Il s’agit principalement des services en lien avec la sécurité sociale, l’emploi ou la santé.