Bruxelles Entre les pénuries de nourriture, les réquisitions et les restrictions, focus sur le quotidien des Bruxellois pendant la Première Guerre Mondiale.

Jeudi 20 août 1914. Deux semaines après avoir passé la frontière belge, les Allemands pénètrent dans Bruxelles dans le calme, sous les yeux résignés des Bruxellois. Adolphe Max, bourgmestre de la Ville, appelle ses concitoyens à "une résistance pacifique" dont il se fera à plusieurs reprises le meilleur représentant.