Bruxelles

Plainte du Foyer anderlechtois contre l’auteur présumé de l’incendie de mercredi

ANDERLECHT Ils l’avaient dit… et l’ont fait : hier après-midi, Syndicat des locataires et coutumiers du bloc 15 du square Albert Ier sont descendus place du Conseil. Pour exprimer leur ras-le-bol et exiger des mesures, après l’incendie d’un scoot au rez de la tour, mercredi passé. “Le Foyer anderlechtois (proprio de ces toits sociaux, NDLR) doit d’urgence se constituer partie civile avec les locataires concernés”, a notamment exigé José Garcia.

Fidèle à ses habitudes, le secrétaire général du syndicat - qui avait réunis les habitants scandalisés dès mercredi en vue d’établir un cahier de renvendications - n’a pas fait dans la dentelle en décrivant “l’extrême exaspération”.

“Les politiques ne peuvent rester insensibles et inactives devant les appels maintes fois répétés. Si la catastrophe a pu être évitée de justesse, il ne faut pas attendre que le désastre survienne…” Et ce défenseur de la population cureghemoise de ne pas faire fi de “l’angoisse, du désarroi psychologique”, consécutif à une absence de mesures “qui s’imposent depuis 10 ans…”

“Le foyer a déposé plainte contre l’auteur présumé des faits”, a indiqué Guy Vandecasteele (FDF). Le président s’est aussi engagé à relayer auprès de la SLRB et du secrétaire d’État au Logement (l’Écolo Doulkeridis, NDLR) le problème du concierge - les marcheurs en réclament un par tour. Enfin, accord théorique émergea pour une concertation mêlant acteurs sociaux et politiques, alors rappel fut fait des 14 millions d’euros que le contrat de quartier Canal/Midi injectera aux abords du site.



© La Dernière Heure 2011