Bruxelles

La police sera présente en force, prête à intervenir en cas de débordements.

Ce vendredi, trois communautés fort présentes à Bruxelles regarderont leurs équipes nationales jouer leur premier match de Coupe du Monde : le Maroc, l'Espagne et le Portugal. En cas de victoire de l'un ou de l'autre, le centre de Bruxelles sera en fête. Dans ce cadre, la Ville de Bruxelles ne prévoit aucune mesure particulière sinon une présence policière renforcée. " La coupe du monde est un moment de fête, à vivre entre supporters, entre amis ou en famille. On se souvient tous de notre premier Mondial. Ne laissons pas quelques-uns gâcher la fête de tous ! Je compte sur le sens des responsabilités de chacun. Néanmoins, nous serons vigilants et la police sera prête à intervenir si nécessaire."

"Afin de permettre à tous les supporter et supportrices, de tous âges, d’exprimer tour à tour leur joie et leur fierté, la Ville de Bruxelles et la zone de police Polbru ont pris une série de mesures visant à encadrer les rassemblements spontanés durant toute la période du mondial. De même, les gardiens de la paix et les stewards de la Bruciteam seront orientés tout particulièrement aux abords de la Bourse, lieu de rassemblement naturel des bruxellois", lit-on dans le communiqué de la Ville de Bruxelles. "Les citoyens peuvent donc compter sur leur présence. Par ailleurs,nous appelons également les citoyens à respecter le travail des équipes de la propreté et de la voirie qui auront pour difficile tâche de maintenir propre, convivial et accueillant le centre de Bruxelles appelé à être particulièrement fréquenté."

La Ville de Bruxelles rappelle néanmoins deux règles simples à respecter afin de "faciliter le travail des forces de l’ordre : ne venez pas avec un sac à dos sur les lieux de rassemblement et n'’utilisez pas de pétard ni d’autre engin pyrotechnique. Ils sont formellement interdits."