Bruxelles

Olivier Maingain et Véronique Caprasse vont introduire un texte visant à interdire les partis liberticides.

Ce jeudi, Olivier Maingain et Véronique Caprasse (DéFi) déposeront à la chambre un texte visant à interdire les "partis qui menacent les libertés publiques", rapporte La Capitale.

Les deux députés fédéraux proposent une révision de la constitution et plus précisément de l’article 7, pour y ajouter la notion de partis inconstitutionnels. Le but? Faire interdire les partis "liberticides" et plus particulièrement le parti Islam. D'après Olivier Maingain, ce parti est "contraire aux principes démocratiques inscrits dans notre constitution et porte atteinte aux fondements de notre démocratie libérale."

Véronique Caprasse et Olivier Maingain aimeraient voir ce texte adopté avant la fin de la session parlementaire pour qu'il soit en vigueur lors des élections législatives et régionales de 2019.