Bruxelles

Pendant deux ans, le réalisateur Bernard Crutzen a observé les animaux sauvages présents sur le territoire de la Région bruxelloise. Résultat ? Un reportage inédit oscillant entre le film animalier et le documentaire de société. Durant une heure, le réalisateur de Bruxelles sauvage, faune capitale nous entraîne dans une réflexion sur la place des animaux sauvages en milieu urbain et sur l’avenir de leur cohabitation avec les citadins, tantôt fascinés, tantôt craintifs.

La suite de cet article est à découvrir dans la Sélection DH.be (seulement 4,83€ par mois)