Bruxelles Ils profitent du manque de places de parking à cause de la Foire du Midi pour extorquer des sous aux visiteurs.

Vous les aurez peut-être remarqués vous aussi si vous vous êtes récemment aventurés aux alentours de la gare du Midi pour vous rendre à la Foire du Midi : certaines personnes ont décidé qu’elles devaient s’occuper du parking près de la Foire du Midi et harcèlent les automobilistes qui se garent dans le quartier pour réclamer des sous afin, disent-ils, de "surveiller votre voiture".

Près de la gare de Bruxelles-Midi, des automobilistes qui garaient leur véhicule dans les rues avoisinantes ont été récemment accostés par de faux agents du stationnement qui tentaient de les extorquer. L’information a été révélée samedi par La Capitale et Bruzz et confirmée par la zone de police Bruxelles-Midi (Forest, Saint-Gilles, Anderlecht).

En effet, la présence de la Foire du Midi installée depuis la mi-juillet entre la gare du Midi et la Porte de Hal engendre inévitablement une réduction du nombre de places disponibles dans le quartier. Cela a notamment comme conséquence que certains automobilistes se garent régulièrement à des endroits où le stationnement est interdit. "C’est à ce moment-là que les faux agents accostent l’automobiliste, lui promettant de surveiller son véhicule s’il leur donne une somme d’argent", explique Dorothée Cattrysse, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Midi.

La zone de police explique qu’elle surveille de près cette situation inhabituelle et qu’elle effectue des contrôles réguliers pendant la Foire du Midi. Jusqu’à présent, personne n’a été interpellé mais il est difficile pour les policiers de pouvoir appréhender les personnes qui procèdent à ce genre d’arnaque. "Nous ne pouvons certes pas contrôler toutes les personnes en train de discuter près d’une voiture en stationnement, mais nous restons vigilants."

Mais le problème va encore plus loin puisque certaines personnes qui ont refusé de payer pour le service du faux agent de stationnement affirment avoir retrouvé leur véhicule endommagé à leur retour. Mais affirmer que les deux problématiques sont liées est trop compliqué. "Des voitures sont régulièrement endommagées aux alentours de la gare du Midi", indique la police locale.