Des marchands ambulants polonais contrôlés

D. Ha. Publié le - Mis à jour le

Bruxelles

Contrôlés : des marchands polonais qui viennent vendre en face du SPF Intérieur des marchandises à leurs concitoyens qui vivent en Belgique

BRUXELLES Vaste opération de contrôle ce dimanche matin sur le parking sis en face du SPF Intérieur , boulevard de Waterloo. Un marché à ciel ouvert où des ressortissants polonais viennent vendre en camionnette toutes sortes de marchandises made in Poland et repartent avec d’autres marchandises made in Belgium. Ces derniers viennent en réalité vendre des produits aux Polonais de Belgique moins cher que dans les magasins polonais qu’on retrouve sur Bruxelles et en achètent d’autres plus difficiles à trouver chez eux.

Sur place, la police locale de Bruxelles Capitale-Ixelles, la douane, le labo interrégional, l’Office des Étrangers, le SPF Mobilité, le SPF Santé Publique et Bruxelles-Propreté. Bilan de l’opération confirmé par Christian De Coninck, porte-parole de la police locale : trois camionnettes saisies sur les onze véhicules qui étaient ouverts et ont donc pu être contrôlés… dont deux camionnettes transportant des denrées périssables, l’une servant notamment de boucherie et contenant des dizaines de kilos de saucissons et de cornichons ! La dernière camionnette saisie étant immatriculée avec une plaque signalée à rechercher par l’Espagne et contenant une hypersport, soit une Yamaha R 6 flambant neuve immatriculée avec une plaque belge et qui constituait donc l’une des emplettes des marchands polonais. En sus : 300 litres d’alcool ont été aussi saisies et un mètre cube de déchets de construction a aussi été retrouvé dans l’une des camionnettes.

Des quantités significatives de bières polonaises n’ont par contre pas été saisies parce que pouvant être réservées à la consommation de la cinquantaine de marchands contrôlés !

Les autres infractions susmentionnées donnent lieu à des consignations judiciaires immédiates et équivalentes au montant des amendes qu’un citoyen belge payerait pour les mêmes infractions. Quant au camion poubelle contenant les déchets de construction, il est attendu à la déchetterie dès demain sinon il sera saisi.

« Ça doit bien marcher parce que le nombre de bagnoles qu’on a vu repartir lorsqu’on est arrivé et vu le nombre de clients qui se baladaient autour de ces camionnettes », a indiqué sur place une source sous couvert d’anonymat !

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner