Des prunes par “excès de zèle”

Guy Bernard Publié le - Mis à jour le

Bruxelles

Le comité spécial plaintes fait face à quantité de dossiers. Le retard se comble, semble-t-il. Mais très difficilement

ANDERLECHT Nous l’avions révélé : faute d’avoir archivé les taxes qu’elle prélevait, la cellule stationnement fut contrainte d’en annuler un paquet, entre le 1er juin 2010 (entrée en vigueur du règlement) et le printemps 2012. Résultat ? Fin avril, Anderlecht mit sur pied un comité qui, tous les quinze jours, gère les plaintes. Vraiment ?

“J’ai pris 2 PV, l’un le 6 mai 2011, l’autre, 20 jours plus tard”, explique Stéphanie Lecocq, photographe au sein de votre rédaction favorite. “Jamais je n’ai eu de rappels !”, certifie-t-elle. A contrario, le 21 mai… 2012, elle écopa de deux virements. De 36 € chacun. Dont, histoire d’éviter tout pépin, elle s’acquitta.

En off, diverses sources évoqueront les “milliers” de PV annulés à cause d’une gestion “opaque” de l’“autarcique” cellule stationnement du 45 rue Joseph Wibran. Il y a un gros mois, insistance fut faite pour que les plaintes se traitent avec plus d’empathie, moins d’“acharnement”. Constat, deux mois plus tard ? Bof, bof… Le 27 avril, l’échevin de la Mobilité, Mustapha Akouz (PS) transmis la plainte qui nous lui avions adressée.

Nous contestions avec fermeté la prune qui décora notre pare-brise deux jours plus tôt, rue Wayez, à 15 h 49. Parce que horodateurs foutus, nous avions mis en avant un disque bleu. Valable jusqu’à 16 h 30. “L’insupportable excès de zèle” du steward fut-il condamné ? Coïncidence folle :,le comité (trois personnes) nous a envoyé un mail d’annulation de la taxe... hier après-midi.

“Faux !”, s’insurge, par aileurs, Mustapha Akouz (PS), l’échevin de la Mobilité en réponse à un soi-disant flot continu de râleries. “S’il y avait un raz-de-marée, je le saurais. À l’inverse, il y a bien moins de réclamations”, indique-t-il en rappelant qu’il ne gère pas les taxes.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner