Des voitures vandalisées dans le parking

D. Ha. Publié le - Mis à jour le

Bruxelles

Aux jardins de la Couronne, des véhicules sont saccagés gratuitement dans les parkings souterrains

IXELLES On aurait peur de garer son véhicule dans les parkings souterrains des immeubles des jardins de la Couronne, à Ixelles. En cause : des véhicules y sont régulièrement vandalisés depuis une quinzaine de jours, des individus s’y défoulant à coups de pied…

Aucun des habitants importunés ne souhaite témoigner autrement que de manière anonyme par peur d’en subir des représailles, mais voici tout de même ce qu’ils ont à dire.

“J’ai retrouvé mon véhicule totalement défiguré” , explique un locataire dont l’Audi A3 s’est vue tabasser à deux reprises rien que la semaine passée. “Ces individus s’introduisent dans le parking et peuvent s’en donner à cœur joie la nuit. On ne sait plus vers qui se tourner pour faire cesser ces dégradations.” Et de préciser : “Les policiers nous disent qu’ils sont impuissants, la caméra qui filme à l’entrée n’a jusqu’à présent permis d’identifier personne…”

Selon la présidente du conseil de gérance de l’immeuble, quatre véhicules ont au moins déjà vu leur carrosserie ainsi reliftée ces dernières semaines, mais toujours aucun indice sur les auteurs de ces méfaits, si ce n’est des supputations.

“Notre syndic d’immeuble a confié la clef du garage aux policiers du commissariat qui se trouve à proximité dans l’objectif qu’ils puissent y faire des rondes, mais cela ne donne pas de résultat.” Or, s’indigne-t-elle : “Ce n’est pas la première fois qu’on est victime d’actes gratuits, des véhicules avaient déjà été vandalisés ou cambriolés il y a quelques années, des extincteurs d’incendie avaient aussi été auparavant vidés dans le garage, des caves cambriolées et l’une des habitantes a même subi une tentative de car-jacking fin 2011 à l’intérieur du parking…”

Impossible depuis ce lundi d’avoir le son de cloche du syndic de l’immeuble, mais des habitants assurent que ce dernier leur a confirmé que les dernières images filmées par caméra n’avaient pas été enregistrées. Du côté de la police de Bruxelles Capitale-Ixelles, on est bel et bien conscient de la problématique, mais l’on indique qu’il s’agit d’un lieu privé dans lequel on ne sait pas patrouiller.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner