Bruxelles Le centre commercial, qui inaugurait ce mercredi un espace muséal, organisera un festival culinaire en mars prochain et prévoit des afterwork à partir de l'été.

Après la salle de cinéma, l’espace événementiel et le parc de loisirs indoor Koezio, le shopping district Docks Bruxsel continue de proposer de nouvelles activités à ses clients venus, pour la plupart, faire du shopping. Ce mercredi, le centre commercial inaugurait un tout nouvel espace muséal gratuit, abritant une exposition permanente de 140m 2 sur l’histoire industrielle du lieu et de son concepteur, Jean-Baptiste Godin.

"L’exposition est divisée en plusieurs axes. Tout d’abord, le tunnel principal retrace l’histoire de Godin et les courants d’idées qui l’ont influencé. Ensuite, nous avons retracé l’histoire du site industriel de Bruxelles et de Guise. D’autres éléments sont mis en lumière aussi comme la vie communautaire entre les ouvriers", explique Guido Vanderhulst, l’expert en patrimoine industriel qui a collaboré sur ce projet. L’espace Godin se situe au 3e étage de l’ancienne cathédrale rénovée pour l’occasion. "C’est entièrement gratuit et il est possible de faire des visites guidées sur demande", précise Guido Vanderhulst.

À côté de ce pôle culturel, le centre commercial prévoit d’organiser un festival culinaire, qui s’intituler a Docks is delicious, les 9, 10 et 11 mars prochain. "Tous les restaurants seront enfin accessibles fin février. Pour fêter leur ouverture, nous organisons donc ce festival. Chaque restaurateur proposera des animations culinaires mais nous ne savons pas encore exactement sous quelle forme. Une réunion a eu lieu avec les retailers horeca ce mardi", confie Muriel Hubert, responsable communication pour Equilis, développeur et propriétaire de Docks Bruxsel.

Des restaurants italiens, libanais, thaïlandais ou encore chinois s’installeront, entre autres, sur l’esplanade extérieure située au rez-de-chaussée. "Cela a pris du temps aux restaurateurs de s’installer car ce sont beaucoup d’indépendants et ils n’ont pas toujours un concept déjà tout établi comme les grandes chaînes de restauration. Ils font face à plus d’imprévus", ajoute la responsable communication. La brasserie italienne Il Capriani ouvrira d’ailleurs ses portes ce jeudi.

Toujours dans cette optique de diversification de ses activités, Equilis espère, dès cet été, pouvoir proposer d’autres types d’événements festifs. "Notre but est de mettre sur pied des activités récurrentes comme par exemple des afterwork le jeudi car les magasins sont ouverts plus tard ce jour-là. Je pense qu’avec l’arrivée des terrasses en été, cela va devenir un chouette lieu de rencontre pour les Bruxellois", se réjouit Muriel Hubert.

Près de deux millions de visiteurs en trois mois

Le 20 octobre dernier, Docks Bruxsel fêtait officiellement son ouverture en grande pompe. Au début du mois de décembre, la DH s’était rendue, un jour de semaine, dans le centre commercial et force était de constater que peu de monde arpentait les allées du shopping flambant neuf. Pourtant, selon Equilis, les chiffres de fréquentation sont plus que bons. "Nous allons atteindre les 1,9 million de visiteurs prochainement", se félicite Muriel Hubert, responsable communication chez Equilis. 

Un bilan chiffré sera communiqué dans le courant du mois de février. "Nous visions les cinq ou six millions la première année et là, nous arrivons déjà à ce chiffre en trois mois, c’est donc très positif. Nous sommes souvent comparés aux centres commerciaux du centre-ville, mais cela a peu d’intérêt car l’objectif n’était pas d’atteindre les 10 millions", ajoute Olivier Weets, chef de projet pour Equilis.