Bruxelles

WOLUWE-ST-PIERRE

L’état des voiries inquiète le bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre

REVÊTEMENTS “L’état des voiries est catastrophique” , déclare d’emblée le bourgmestre Willem Draps, à Woluwe-Saint-Pierre. Dans sa ligne de mire : principalement l’avenue des Frères Orban, voirie régionale, qui fait bien triste mine depuis cet hiver.

L’asphaltage, abîmé par deux hivers successifs, présente de sérieuses dégradations “auxquelles il faut remédier d’urgence” , insiste le maïeur. “Le revêtement de l’avenue Orban a déjà été réparé plusieurs fois ces dix dernières années mais uniquement par endroits. La Région a, en effet, réasphalté la rue section par section. Elle est devenue un véritable patchwork qui aujourd’hui se compare à une piste de Paris-Dakar !”

Et le bourgmestre d’affirmer “payer cash” dans ces circonstances le nombre insuffisant de réparations sur cette voirie régionale de sa commune.

L’administration s’est par ailleurs attelée à faire un relevé des problèmes dans l’ensemble des voiries de la commune. “Nous prenons le problème à bras-le-corps” , assure Willem Draps qui précise dans la foulée qu’il est encore trop tôt dans l’année pour agir mais que des crédits d’urgence devraient être débloqués en temps utile pour entreprendre des travaux de réparation. “L’avenue Orban avait été revêtue en 1988 d’un asphalte draînant et qui absorbe le bruit des roulements. Avec le temps, l’eau s’infiltre dans les pores. Le gel et la neige font de sérieux dégâts. La route a progressivement perdu ses propriétés acoustiques.”

Quoi qu’il en soit, le problème est connu de Bruxelles-Mobilité. “Des remarques nous parviennent régulièrement concernant cette voirie. Nos contrôleurs régionaux ont également constaté les problèmes sur place” , confirme Bruxelles-Mobilité.

Un asphaltage d’urgence de l’avenue Orban était donc prévu fin 2009.

“Il a été reporté pour que l’on puisse se coordonner avec la Stib qui y prévoyait également des travaux” , explique Bruxelles-Mobilité. “Mais la situation s’est dégradée vu les conditions hivernales. Nous prévoyons un réasphaltage de la voirie mais nous devons attendre qu’il ne gèle plus. Nous prévoyons également de nouvelles plantations et de nouvelles signalisations.”



© La Dernière Heure 2010