Bruxelles Dans certaines communes, la désunion entre francophones est tout bénéfice pour la N-VA. Analyse.