Bruxelles La situation risque d’être un peu chaotique les premières semaines autour du piétonnier, concède l’échevine de la mobilité. Entretien.

À une semaine du lancement du piétonnier, entretien avec l’un de ses artisans, l’échevine bruxelloise de la Mobilité Els Ampe (Open VLD).

Est-ce que la Ville est prête ?

"Oui, je pense. Depuis décembre, nous avons eu des réunions de coordination entre la Ville, la Région, la Stib, la police, les pompiers, etc. Depuis, ils ont pu intégrer le piétonnier et son plan de circulation. Je pense que maintenant la plupart des choses sont faites. Il y a encore des marquages au sol qui doivent être réalisés dans la nuit du 28 au 29. Des panneaux sont aussi en train d’être installés pour indiquer les changements de sens de circulation."

Les associations d’automobilistes prédisent un chaos sur les routes jusque sur la Petite ceinture. À raison ?

...

Un entretien à découvrir dans notre "Edition abonnés" (à partir de 4,83 euros par mois).