Bruxelles Depuis hier, la commune d’Etterbeek propose ce service aux futurs époux.

C’est une première dans le monde du mariage en Belgique. Depuis hier, la commune d’Etterbeek, dans la Région bruxelloise, propose aux futurs époux de retransmettre leur engagement en direct sur internet.

Ce samedi, un couple a accepté d’être les premiers à tester le dispositif, et ils en avaient l’air ravi. "Je trouve que c’est une bonne idée. Nous avons quelques amis qui ne pourront pas être présents pour des raisons personnelles ou médicales et du coup je leur ai envoyé le lien", raconte la mariée, d’origine française. Une utilité pour les amis ou la famille qui ne sont pas dans le pays aussi. "J’ai des amis qui sont aux États-Unis, en Allemagne et en Italie. Avec le streaming, ils pourront quand même suivre le mariage à distance."

Pour Patrick Lenaers (MR), officier de l’état civil, la nécessité de proposer ce genre de service se faisait de plus en plus ressentir. "Au cours des mariages, on a constaté que de plus en plus de gens filmaient avec leur smartphone et le montraient en direct, soit à des personnes éloignées, soit à des personnes plus âgées qui ne savaient pas se déplacer", raconte l’élu. "Nous avons contacté l’ensemble des couples qui allaient se marier dans les semaines à venir pour les prévenir et à partir de lundi, l’idée sera proposée systématiquement à tous les couples qui le souhaitent."

Concrètement, une caméra est installée dans la salle, située dans un coin face au public. La vidéo est diffusée en quatre angles de vue. Le plan général quand les mariés rentrent. Le gros plan sur les futurs mariés et les témoins et famille des premiers rangs. Il y a également une vue prévue lors des signatures et une autre avec le pianiste. "On a plusieurs plans prédéfinis. Pour le plan d’ensemble, il faut que tout le monde soit d’accord d’être filmé. Sinon nous avons d’autres plans plus rapprochés, avec les mariés et les témoins et on ne voit pas les personnes derrière, pour celles qui ne veulent pas être filmées."

La vidéo est uniquement diffusée en direct. "Dès que le mariage est fini, plus personne n’y a accès", indique l’officier de l’état civil. Ce sont les futurs mariés qui doivent se charger de communiquer le lien à leurs invités. Un lien spécifique pour les mariages, disponible sur le site de la commune et qui permet aux personnes derrière leur écran de se connecter à l’heure du mariage et de le suivre en direct.