Bruxelles Deux joueurs d’un club néerlandophone ont été agressés vendredi soir après la rencontre contre R.79 Etterbeek.

Ce vendredi soir, les joueurs du R.79 Etterbeek affrontaient le club de football en salle De Plakkers Versenare lors d’un match de championnat de division 3 nationale sur le campus de la VUB. Le match s’est clôturé sur le score de 7-4, en faveur des Etterbeekois mais malgré cette victoire, la situation a dégénéré, ont rapporté nos confrères du journal néerlandophone Het Laatste Nieuws.

"Après la rencontre, on a invité les arbitres à prendre un sandwich comme toujours et là, on est venu m’informer qu’une bagarre avait lieu dans le couloir d’en bas", se souvient l’échevin des Affaires néerlandophones, Francis Van Bockstal (CD&V), qui suit le club de près.

"En arrivant, un des joueurs de l’équipe De Plakkers Versenare était à terre et une autre bagarre se tenait dehors. Un des joueurs d’Etterbeek qui était encore en train de donner des coups a été mis dehors", ajoute l’échevin.

Deux autres personnes ont été blessées. La police et les secours ont été appelés sur place. Tous les auteurs de la bagarre n’ont pas encore été identifiés mais d’après les forces de l’ordre, les caméras de surveillance de l’établissement permettront de faire avancer les recherches. Pour l’heure, le motif de cette bagarre reste encore inconnu. "On ne sait pas ce qu’il s’est passé, si le joueur a été agressé comme cela sans raison ou si quelque chose s’est dit entre les deux joueurs."

Selon le directeur du club néerlandophone victime de violence, cela était préparé. "Kevin Vanhessche a reçu un coup sur la tête et est tombé inconscient. Et on ne me fera pas croire qu’ils n’avaient pas prévu leur coup", a commenté Didier De Muynck, qui ne souhaite plus jouer à Etterbeek.

Ce n’est pas la première fois que des tensions ont lieu entre les deux équipes. "Il y a quatre semaines, lors du match aller, certains joueurs s’étaient crachés au visage. Il y a eu un effet boule de neige", regrette Francis Van Bockstal.

Le club De Plakkers Versenare a décidé de porter plainte à la fédération belge de football en salle. "La Fédération nous a appelé et nous nous sommes excusés. Des bagarres comme cela, c’est inacceptable. C’est vraiment triste que cela en soit arrivé là car cela casse toute l’ambiance et le fonctionnement d’un club", ajoute l’échevin.