Bruxelles Sur le site de 40 hectares, on y construira jusqu’à 1.500 nouveaux logements

On en sait plus sur le développement futur de l’ancien site de l’Otan, boulevard Léopold III à Evere. À l’occasion d’une question posée au parlement bruxellois par la députée CDH Julie De Groote, le ministre-président Rudi Vervoort (PS) a fait un point sur ce dossier concernant 40 hectares en territoire bruxellois et 50 autres en territoire flamand.

Au menu ? La Défense y rassemblera son quartier général un seul lieu tandis qu’une école européenne y sera construite sur 4 hectares. "L’objectif est de dégager un accord avant l’été", a assuré Rudi Vervoort hier. Cet accord fixera, outre les emplacements du QG de la Défense et de l’école européenne, la construction d’environ 1.500 logements sur la partie nord du site. Toujours au nord du site, sur les parties bruxelloises et flamandes, sera développé "un projet mixte économique et commercial".

Au sud du site , entre les cimetières bruxellois et le Woluweveld de Zaventem, le projet prévoit "une vaste connexion d’espaces ouverts réservés à la nature, aux sports et à l’agriculture urbaine".

Cet accord conclu entre le Fédéral (la Défense) et les régions flamande et bruxelloise prévoit la démolition de l’ancien bâtiment de l’Otan en 2019, la construction du nouveau quartier général de l’Otan en 2023, la construction de l’école européenne en 2024.