Bruxelles

Il s'agirait d une enquête pour détention et vente de stupéfiants et pour avoir facilité les démarches de certains pour obtenir des papiers.

Un Belge d'origine turque âgé de 25 ans, employé communal à Schaerbeek, a été interpellé et privé de liberté d'arrêt hier mardi, apprend-on à très bonne source. Une deuxième personne a également été interpellée. L'information est confirmée par le porte-parole du parquet de Bruxelles Denis Goeman.

Diverses perquisitions ont été menées par le service d'enquête de la police zonale (Bruno) et, notamment dans les murs de l'hôtel communal schaerbeekois. Du matériel a été saisi et des stupéfiants ont été trouvés dans le cadre des perquisitions.

Toujours d'après nos informations, il s'agit d'une enquête pour détention et vente de stupéfiants et pour avoir facilité les démarches de certains pour obtenir des papiers.

Contacté, le bourgmestre de Schaerbeek Bernard Clerfayt (Défi) a refusé de faire le moindre commentaire : "Nous avons collaboré avec le parquet mais je ne peux rien vous dire de plus", a-t-il déclaré à la DH.

© BELGA

Ces arrestations font suite à une instruction ouverte depuis plusieurs mois dans un dossier de vente de stupéfiants (cannabis). On parle de plusieurs centaines de plants de cannabis.

Les deux suspects placés sous mandat d'arrêt sont N. M. (44 ans) et E. D. (30 ans). Ce dernier est employé communal à Schaerbeek. C'est lors de l'enquête initialement menée pour trafic de stupéfiants que les enquêteurs ont découverts des agissements suspects dans le cadre d'aide illégal à l'obtention de papiers de régularisation de séjour.

Les deux individus sont inculpés pour vente de stupéfiants en association. Le juge en charge du dossier garde en réserve une éventuelle inculpation de faux et usage de faux pour l'employé communal, qui n'est donc pas inculpé pour cela, à ce stade.