Bruxelles

La gare et ses quais doivent être rénovés. Infrabel acquiesce, mais ne semble pas si pressé

FOREST

La gare de Forest-Midi, ce n’est pas un coin où l’on voudrait traîner tard le soir. Dépôts de déchets illégaux, tas de ronces et plantes sauvages en tout genre aux abords et sur les quais, tunnel inondé, peu rassurant et sans aucune lumière, etc. Même la journée, on ne voudrait pas s’y aventurer.

“Je suis navetteur depuis 25 ans, et c’est vrai que l’environnement de la gare n’est pas du tout agréable… Nous sommes une petite centaine à prendre le train le matin et à arriver vers 8 h. Les murs sont tous tagués, les couloirs en dessous des quais sont remplis de déchets et, dès qu’il y a un peu de pluie, le tunnel en dessous des voies est inondé”, déplore Jacques, 49 ans.

La gare est sale, mais aussi peu sécurisée : “Quand je prends le train aux heures 44, le quai n’est accessible que par un seul escalier, qui passe en dessous de câbles électriques. Une fois qu’il pleut, on peut dire que cela devient assez dangereux. Du côté de la croix bleue, il y a également des dépôts illégaux…”, ajoute-t-il. “La SNCB ne fait absolument rien”, pointe l’échevin de l’Urbanisme, Marc-Jean Ghyssels (PS).

Céline, étudiante, prend depuis un mois le train sur le quai 4. Elle souligne le manque de guichets. “Je dois à chaque fois acheter une key card mais, comme il n’y a pas de guichets, je suis en fraude, alors j’espère toujours rencontrer un contrôleur sympa…”

Jacques, lui, regrette que “la machine qui valide les tickets d’abonnement pour avoir accès à tous les transports en commun bruxellois ne soit tout simplement pas accessible car… elle se trouve sur le quai allant vers Halle !”

Du côté d’Infrabel, “il est vrai que l’endroit n’est pas très agréable à fréquenter, des équipes d’entretiens y viennent souvent mais le problème de vandalisme est récurrent. Il n’y a pas de projet en cours, mais cette gare devrait être mise en conformité dans le cadre du dossier RER, au moins avant 2018…”

Cela n’est pas étonnant, mais on nous dit également que le budget rénovation des gares est restreint, “et concerne au moins 500 gares qui nécessitent des réparations… En bref, ils font en fonction des urgences, la gare de Forest-Midi les préoccupe, mais pas assez pour s’y mettre dès à présent…”



© La Dernière Heure 2010