Bruxelles

La SNCB y produira l'quivalent de la consommation en électricité de 430 ménages.

Plus de 6.000 panneaux photovoltaïques viennent d'être installés sur les toits de l'atelier d'entretien de la SNCB à Forest, a indiqué l'entreprise ferroviaire mardi par communiqué. La SNCB y produira ainsi 1.500.000 kWh d'électricité verte par an, soit l'équivalent de la consommation en électricité de 430 ménages. Il s'agit de la plus grande installation de la société.

L'énergie produite par les 6.100 nouveaux panneaux installés à Forest est utilisée sur place, alimentant les appareils électriques de l'atelier (éclairage, machines, compresseurs...). Lorsque les panneaux produiront plus d'électricité que nécessaire pour le fonctionnement de l'atelier, celle-ci sera réinjectée dans le réseau électrique ferroviaire pour couvrir d'autres besoins des chemins de fer, entre autres pour alimenter la gare de Bruxelles-Midi.

L'atelier de traction de Forest est spécialisé dans l'entretien des trains à grande vitesse (Thalys, Eurostar et rames TGV de la SNCF) et dans l'entretien et les réparations des trains classiques.

Pour 2018, l'entreprise prévoit huit installations supplémentaires sur les toits des ateliers de Salzinnes, d'Arlon, de Cuesmes, de Charleroi, de Kinkempois, d'Ottiginies, de Schaerbeek (en plus de ceux déjà installés) et sur le parking d'Ostende. Grâce à l'ensemble de ces nouvelles installations, la production d'électricité verte passera à 5 millions de kWh sur un an, pour 21.800 panneaux photovoltaïques au total.

D'ici à 2022, la SNCB ambitionne de diminuer de 7% l'énergie consommée dans les gares, bureaux et ateliers et de 5% l'énergie utilisée par ses trains.