Bruxelles L’homme a été abattu d’une balle dans la tête dans un appartement de la rue André Baillon dimanche.

L’émoi est grand à la commune de Forest après qu’un ouvrier communal a reçu une balle en pleine tête dans un appartement dimanche dernier. "À ce stade, on ne peut pas faire de commentaires sur la situation car nous n’avons pas plus d’informations que vous. On ne sait pas ce qu’il s’est passé exactement. Mais il est clair qu’il y a un émoi au sein de tout le personnel communal. C’est certain. Il était connu de tout le monde", raconte le maïeur forestois, Marc-Jean Ghyssels (PS).

La victime, âgée de 47 ans, était affectée au service plantation. C’est évidemment l’état de choc suite à la nouvelle. "Personne ne s’y attendait donc c’est un choc terrible. C’est normal. Beaucoup d’agents sont actuellement en vacances, mais le chef de service direct est très attentif à la situation et à ce qui va suivre", commente le bourgmestre.

L’homme, toujours dans un état de mort cérébral au moment d’écrire ces lignes et ce depuis ce lundi, était quelqu’un de charmant selon les dires du bourgmestre. Il travaillait depuis une vingtaine d’années à la commune de Forest. Il est également le papa d’une petite fille, qui avait déjà perdu sa maman. "C’est une situation qui me touche énormément d’autant que je connais la victime depuis un certain temps. J’ai fait savoir à la famille que j’étais à leur disposition s’ils avaient besoin d’une aide. C’est une situation dramatique évidemment", raconte Marc-Jean Ghyssels.

Le juge d’instruction saisi du chef de meurtre poursuit activement son enquête. Ce dernier est descendu sur les lieux des faits avec le parquet. Un périmètre de sécurité avait été mis en place. Le laboratoire scientifique de la police fédérale et un médecin légiste avaient été requis.

Pour rappel, la police de la zone Midi (Anderlecht, Forest et Saint-Gilles) était intervenue ce dimanche vers 12h55 dans une habitation de la rue André Baillon. Un homme, ouvrier communal dans la commune forestoise, avait été signalé comme une personne malade et a été évacué via la grande échelle. Selon le médecin sur place, il s’agissait d’un cas purement médical. La victime a alors été transférée vers l’hôpital Erasme. Dans le courant de l’après-midi, l’institution médicale a informé les services de police que l’intéressé est en réalité blessé par balle.