Bruxelles

Ils déplorent le manque d'information dans cet épineux dossier.

Les 18 et 19 juin prochain se tiendront deux réunions d’information à destination des habitants et commerçants du quartier Stalingrad-Lemonnier au sujet de la future station de métro Toots Thielemans ( anciennement Constitution). Mais à quelques jours de ces réunions, commerçants et riverains déplorent que ni affiches, ni toutes-boîtes n’ont été distribués dans le quartier pour les annoncer.

"Si le site internet officiel du projet de métro 3 y fait bien référence, il faut bien chercher pour trouver que celles-ci auront lieu au Palais du Midi. Cette discrétion, pour ne pas dire cette opacité, est une constante dans ce projet depuis le début du projet", expliquent plusieurs associations et comités d’habitants qui dénoncent une politique du fait accompli.

"Dans les rares espaces ouverts à la parole et à l’avis des habitants et usagers des transports publics, seule une vision rigide d’ingénieur de la mobilité leur est proposée. Elle réduit les échanges à des aspects techniques, excluant les considérations sociales, environnementales et urbanistiques qui devraient pourtant prévaloir. Certes une étude d’opportunité a été réalisée en 2011, mais elle n’a jamais été rendue publique. Son indépendance est douteuse, vu le statut de ses auteurs : un consortium d’entreprises spécialisées dans le forage de tunnels et la construction de stations", ajoutent les comités d'habitants.

"Le projet de métro Nord doit être mis en débat et ouvert aux voix et aux expertises des habitants, des commerçants et des utilisateurs des transports publics qui, mieux que quiconque, connaissent leurs besoins, leurs quartiers. Penser l’avenir de la mobilité bruxelloise sans s’appuyer sur ces ressources n’aurait aucun sens", concluent-ils.