Bruxelles

Elisabeth Assaf habite Ganshoren depuis dix ans.

Il y a deux ans, Elisabeth Assaf, une jeune fille de maintenant 21 ans, était élue Miss Bruxelles, à sa propre surprise et celle de ses proches. Elle a même continué l’aventure en étant choisie pour faire partie de Miss Belgique. Pour elle, c’était surtout le fait de vivre une nouvelle expérience qui l’a encouragée à se lancer dans cette compétition. 

Aujourd’hui, c’est une nouvelle expérience que cette étudiante en communication veut tenter, et pas des moindres ! En effet, elle a décidé de se lancer en politique et de s’investir dans sa commune en ralliant la liste Défi. Elle s’y trouve à la 16e place. “J’ai entendu parler de la liste Défi grâce à des amis et j’ai tout de suite apprécié leurs valeurs et le fait que ce soit une liste jeune. Je me suis dit que je pourrais me présenter sur la liste, parallèlement à mes études”, raconte la jeune fille actuellement en première année de communication à l’ULB. 

Son ambition est de mettre son énergie au profit de sa commune et “faire bouger les choses pour les jeunes”. “Les gens pensent que c’est une commune de vieux et je veux changer cette image. J’aimerais qu’on puisse exploiter les nombreux terrains verts pour rassembler les jeunes et organiser des petites activités, comme des mini-concerts, des apéros, des barbecues”, détaille Elisabeth Assaf. 

Habitant depuis toujours dans le nord de Bruxelles, d’abord à Jette durant son enfance et à Ganshoren depuis dix ans, il lui tient à cœur de s’investir dans sa commune “là où elle se sent le mieux à Bruxelles”. Mais pour le moment, il n’est pas encore question d’entreprendre une grande carrière politique. Pour le moment elle occupe son temps entre ses études, passer du temps avec ses amis, voyager et faire du sport. Et elle est fin prête à se lancer dans cette nouvelle aventure.