Bruxelles

Il avait porté le maillot des Diables à 29 reprises. Il allait fêter ses 91 ans.

On a appris le décès survenu à quelques jours de son 91e anniversaire samedi, de l'ancien défenseur international de l'Union Saint-Gilloise Henri "Rie" Diricx, qui a porté 29 fois (un but sur penalty contre la Suisse) le maillot des Diables Rouges entre 1952 et 1960. Il a été sélectionné 58 fois, portant deux fois le brassard.

Il était avec Paul Vandenberg (38 capes, 43 sélections), la légende d'après-guerre du club de la Butte, où il a milité comme joueur de 1943 à 1961 (314 matches, 24 buts).

En 1956 Henri Diricx était "arrière" et capitaine de l'équipe de l'Union Saint-Gilloise qui avait terminé troisième du championnat derrière Anderlecht et l'Antwerp.

Il avait aussi participé à la grande aventure européenne en Coupe des Villes de Foires, à ses débuts du moins, contribuant ainsi à l'élimination de l'AS Rome (2-0, 1-1) en quarts de finale en 1959, le plus grand exploit de l'histoire de l'Union.

Il était enfin le père de François "Fafa" Dirickx, mascotte puis attaquant de l'Union Saint-Gilloise dans les années'60.