Bruxelles

Le Premier échevin de la Ville de Bruxelles réclame une suspension des travaux de réaménagement de l'avenue Franklin Roosevelt suite à la fermeture du viaduc Herrmann-Debroux.

À la suite de la fermeture préventive du viaduc Herrmann-Debroux, le Premier échevin de la Ville de Bruxelles Alain Courtois (MR) a déclaré ce lundi que Bruxelles est victime d'une négligence endémique de l'entretien de ses infrastructures. 

"Les Bruxellois savent, mieux que quiconque, que cette Région est encombrée de travaux depuis de nombreux mois. À tel point que beaucoup peuvent penser que bien des travaux sont inutiles, au détriment de travaux utiles et nécessaires qui eux ne sont pas exécutés. C'est le cas du viaduc Herrmann-Debroux ! Pourquoi bloquer les Bruxellois dans des travaux gigantesques souvent au même moment, alors que l'essentiel n'est pas fait ! Le gouvernement bruxellois est responsable de ce chaos généralisé des chantiers dans la Région !", estime le libéral.

Ce dernier réclame dès lors que l'on suspende les travaux en cours dans l'avenue Franklin Roosevelt. "Il s'agit de l'un des principaux axes de pénétration dans la capitale pour tous Bruxellois et navetteurs provenant du sud. Un chantier est pourtant en cours sur cette avenue, avec tous les désagréments que l'on peut imaginer, tant pour les automobilistes que pour les motards et les cyclistes."

Alain Courtois lance un appel aux groupes CDH et Défi de la Ville de Bruxelles pour qu'ils s'assurent que leurs ministres régionaux respectifs fassent le nécessaire auprès de leur collègue Pascal Smet pour que seuls les chantiers prioritaires soient maintenus, et donc d'arrêter au plus vite le chantier en cours sur l'avenue Franklin Roosevelt. "Ces partis ont la possibilité d'agir au gouvernement bruxellois, j'espère vivement qu'ils le feront ! Certes, Bruxelles doit être entretenue et modernisée, mais pas dans l'anarchie et le chaos !", conclut-il.

En commission Infrastructure lundi après-midi, le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (SPA) a fait savoir que le réasphaltage de l'avenue de Tervueren a été reporté. Par contre, il n'est vraisemblablement pas envisagé de stopper le chantier Roosevelt.