Bruxelles

Les Bruxellois avaient fait irruption dans le château d'Albert et Marianne Michiels, les patrons du groupe Restauration Nouvelle.

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné jeudi les frères Karim et Baghdad Maâche à des peines de sept ans de prison pour le violent "home invasion" commis au château de la Rocq, à Arquennes (Seneffe), en février 2016. Un autre prévenu, Mohamed M., a également écopé d'une peine de sept ans d'emprisonnement. Les frères Maâche niaient avoir participé au "home invasion" et contestaient également avoir tenté de faire disparaître des preuves contenues dans leur dossier au greffe du tribunal correctionnel de Bruxelles.

Mais le juge a suivi la thèse du ministère public et a reconnu les deux frères coupables de l'ensemble des faits. Il a prononcé à leur encontre des peines de sept ans d'emprisonnement, tout comme à l'encontre de Mohamed M., reconnu lui aussi comme l'un des auteurs du "home invasion".

Le juge n'a par contre pas prononcé leur arrestation immédiate.

Le prévenu Hicham L., prévenu également pour avoir été l'un des auteurs du "home invasion" et pour avoir tenté de faire disparaître des preuves avec les frères Maâche, a été condamné à 18 mois de prison. Le tribunal l'a acquitté pour les principaux faits, le vol avec violence à Seneffe, mais l'a reconnu coupable de la tentative de faire disparaître des éléments qui l'incriminaient.

Dans son jugement, le tribunal a tenu compte des écoutes directes et des observations policières qui montraient que les frères Maâche avaient effectué des repérages autour de plusieurs restaurants du groupe Restauration Nouvelle, détenu par le couple propriétaire du château de la Rocq.

Le 29 février 2016, au moins six hommes armés et encagoulés avaient fait irruption au château appartenant à Albert et Marianne Michiels, patrons du groupe Restauration Nouvelle.

Les cambrioleurs avaient plaqué au sol les deux occupants et les avaient menacés de mort, avant de dérober entre autres des bijoux de grande valeur, une somme de 44.000 euros et une Porsche. Ils avaient pris la fuite après avoir enfermé le couple dans l'arrière-cuisine.

Quelques jours tard, la police avait arrêté deux suspects, Karim et Baghdad Maâche, frères de Mohammed et Hassan Maâche. Cette fratrie française résidant à Ixelles est fichée comme active dans le grand banditisme. Ils étaient surveillés par la police depuis plusieurs mois.

Leurs véhicules avaient été tracés, ils avaient fait l'objet de nombreuses observations et ils avaient été mis sous écoute. La police les suspectait de faire des repérages en vue de commettre des cambriolages, notamment dans des établissements horeca appartenant au groupe Restauration Nouvelle.

En juillet dernier, les frères Maâche et Hicham L. avaient tenté de faire disparaître certains fichiers audio lorsqu'ils étaient venus consulter leur dossier au greffe du tribunal correctionnel de Bruxelles.