Bruxelles

La zone de police Midi (Anderlecht, Forest, Saint-Gilles) a organisé ce mercredi, de 10h30 à 18h00, une opération préventive et dissuasive dans le quartier Peterbos à Anderlecht.

L'action a conduit à trois arrestations administratives, une arrestation judiciaire pour détention de stupéfiants, trois procès-verbaux SAC (sanction administrative communale) ainsi qu'au dépannage de cinq véhicules. Au total, 60 personnes, 50 véhicules et plusieurs bâtiments ont été contrôlés. La zone de police Midi évoque une "opération préventive et dissuasive", "comme elle le fait régulièrement dans le cadre d'une politique de sécurisation du territoire à long terme assurée en concertation avec les autorités communales et le parquet de Bruxelles". "L'opération visait trois objectifs principaux: assurer une présence visible des services, réprimer les phénomènes criminels et nuisances publiques ainsi qu'identifier les personnes impliquées dans les dossiers judiciaires en cours", indique Dorothée Cattrysse, porte-parole de la zone de police Midi.

Une série d'incidents, au cours desquels des agents de police ont été la cible de jets de projectiles, émaillent le quartier du Peterbos depuis la fin de l'année 2017. Une dizaine d'informations judiciaires pour tentatives de meurtre sur des policiers ont été récemment ouvertes dans ce contexte. Dimanche dernier, des contrôleurs de la Stib ont été agressés par des jeunes lors d'une opération de contrôle des titres de transport. Lundi, c'est une équipe de la VRT en tournage dans le quartier qui a essuyé des jets de projectiles.