Bruxelles C’est le quartier du cimetière d’Ixelles qui a subi des dégradations la semaine passée.

Plusieurs véhicules stationnés avenue des Saisons, à Ixelles, ont été victimes de vandalisme ces derniers jours. Une situation qui désole les habitants du quartier. "La première fois, on m’a coupé un pneu. Quelques jours après, on a griffé tout le flanc de la voiture. Ensuite, c’était le rétroviseur. Ça fait beaucoup en peu de temps", raconte une riveraine du quartier.

La dernière dégradation a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi, la semaine dernière. Elle concerne le pare-brise d’une habitante de l’avenue. Son véhicule a été attaqué sans qu’il n’y ait eu de témoins. "Je suis allée porter plainte. Mais la police m’a dit que sans soupçons, il y avait peu de chances pour qu’une enquête soit ouverte. La voiture de mon père qui était garée à proximité de la mienne a, quant à elle, été griffée des deux côtés", raconte Nadia, une des habitantes dont la voiture a été vandalisée.

D’autres véhicules du quartier ont aussi subi des dégradations. Une voisine a également constaté des dégâts sur sa voiture.

Cette vague de vandalisme inquiète fortement les habitants. Elle n’est d’ailleurs pas isolée, selon eux. Certains estiment que la situation se détériore dans le quartier du cimetière d’Ixelles depuis plusieurs mois. "J’habite ici depuis dix ans. Je n’ai jamais vu cela auparavant. Il y a un réel sentiment d’insécurité qui s’installe dans le quartier. Nous sommes plusieurs à le ressentir. Il est regrettable que la commune dépense de l’argent pour embellir les trottoirs et les places si aucune action n’est entreprise pour garantir aux habitants du quartier de vivre sereinement et de profiter de ces aménagements", développe Nadia.

Certains riverains espèrent d’ailleurs conscientiser tout le quartier à ce problème. Ils misent sur l’entraide entre voisins pour trouver d’éventuelles preuves ou indices pour arrêter les coupables de ces dégradations. "Je voudrais vraiment qu’on s’y mette tous. C’est important d’avoir un quartier sécurisé où il fait bon vivre", explique Nadia.

Une pétition est en cours de création afin de sensibiliser la commune à ces problèmes de dégradations. Les habitants espèrent ainsi que le quartier renoue avec un sentiment de sécurité.

Du côté de la zone de police Bruxelles-Capitale Ixelles on confirme que la situation est suivie avec attention. "On est attentif à ce qui se passe. On encourage toutes les autres victimes à venir porter plainte, car pour le moment on a reçu deux plaintes en cinq semaines", explique Ilse Van de Keere, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Capitale Ixelles.

Pour rappel, des véhicules de la rue de l’Ermitage à Ixelles avaient, eux aussi, été vandalisés la semaine dernière.