Bruxelles

La motion prévoit de rendre publiques et accessibles les données de toutes les personnes exerçant un mandat public.

Au vu du récent scandale Publifin et des questions de gouvernance qui se posent au sein des intercommunales, Gautier Calomne, chef de groupe MR au conseil communal d’Ixelles, a déposé ce jeudi soir une motion pour plus de transparence dans les mandats exercés par les élus locaux.

Co-signée par l’ensemble des chefs de groupes issus de la majorité et de l’opposition, la motion impose la mise sur pied d’un cadastre reprenant l’ensemble des mandats attribués aux représentants communaux dans l’ensemble des structures publiques et parapubliques.

"Avec le contexte actuel, il y a une demande de moralisation de la vie publique et de plus grande transparence par rapport à l’exercice de mandats au sein de la fonction publique. Il faut renforcer le sentiment de confiance", justifie Gautier Calomne.

De plus, le conseil communal charge le collège des bourgmestre et échevins de préciser, dans ce cadastre, la rémunération pour chaque mandat ainsi que l’identité du ou des représentants et leur appartenance politique. Enfin, le cadastre devra être publié sur le site Internet de la commune d’Ixelles et l’adresser à tout citoyen qui en ferait la demande.

"Il est important de rendre publiques et accessibles aux citoyens les données de toutes les personnes qui exercent au moins un mandat public, y compris la rémunération publique annuelle brute, que ce soit au niveau national ou local. L’exemplarité doit commencer à l’échelon local, de proximité", assure le chef de groupe MR, qui espère voir d’autres communes bruxelloises suivre le mouvement.

Dès lors que la motion sera approuvée, la commune se devra de l’appliquer dans les meilleurs délais.