Bruxelles Elle propose de louer tout le matériel dont une famille a besoin lors des premières année d'un bébé.

La première babythèque de la Région bruxelloise a été inaugurée à l'avenue de la Couronne 12, à Ixelles, ce mercredi. Il s'agit d'un espace destiné aux familles qui propose à la location une petite centaine d'objets en tout genre donc une famille à besoin lors de la première année de vie d'un bébé. Ainsi, plus besoin de courir les nombreux magasins pour s'équiper en objets dont nous n'aurons même pas toujours l'utilité, il est maintenant possible de les louer, pour plusieurs mois ou quelques jours.

Si le principe est destiné aux familles qui accueillent leur nourrisson, il se veut aussi utile pour les membres plus éloignés de la famille qui voudraient pouvoir accueillir le bambin en louant un lit ou une chaise haute, par exemple. L'idée est le fruit d'une association entre Netwerk Bewust Verbruiken (NBV) et GC Elzenhof. Une manière d'alléger les dépenses des familles mais aussi "inspirer les gens pour leur transmettre l'idée qu'il n'est pas toujours nécessaire d'acheter ni de posséder quelque chose pour l'utiliser", explique Eva Van Velzen qui gère le projet pour le NBV.

Concrètement, pour un montant de 20€ par an, chaque membre peut louer jusqu'à quatre objets simultanément, pour une période de six mois, de quelques semaines, ou simplement en test. "Nous voulons qu'un maximum de familles puissent utiliser nos services et nous ne voulons pas qu'une seule personne parte avec vingt objets en même temps", souligne Eva. Les objets sont même échangeables si on se rend compte qu'on n'en a plus l'utilité. 

La moitié des objets présents dans la babythèque ont été achetés neufs grâce à une campagne de financement participatif. L'autre moitié provient de dons. Les gens peuvent aussi apporter des objets qu'ils n'utilisent plus à la place de les stocker au grenier. Pour le moment, la babythèque n'est ouverte que le mercredi après-midi, grâce à des bénévoles, mais l'objectif est de parvenir à ouvrir aussi deux samedis matin par mois dès septembre.

L'endroit se veut aussi être un lieu convivial où les familles de tous les horizons peuvent venir se rencontrer, partager ou simplement boire un café.